Plantes invasives

L'Ambroisie

Une plante invasive, dangereuse pour la santé et l'agriculture

Problème majeur pour la santé publique, l'ambroisie est une plante annuelle dont le pollen émis en fin d'été est particulièrement allergisant.

Les principales manifestations cliniques sont des rhinites, conjonctivites et trachéites, qui peuvent parfois générer des crises d'asthme très graves.

Environ 13% de la population en Rhône-Alpes est touchée, ce qui a généré des coûts de santé estimés entre 10 et 20 millions d'euros.

Un seul pied d'Ambroisie équivaut à 1 million de grains de pollen, et seuls 5 grains par m3 d'air suffisent à déclencher une allergie. La plante, qui peut atteindre 1.80 m de haut, est extrêmement résistante, s'adapte pratiquement à tous les sols, ne craint pas la sécheresse, et produit plus d'un millier de graines qui peuvent rester viables dans le sol plus de dix ans.

Sur notre commune nous constatons que :

  • 10 à 15% des surfaces sont arrivées au pont de non-retour, et seuls une coupe juste avant la floraison ou un broyage peuvent éviter les problèmes d'allergie, mais n'éradiquent pas la plante.
  • Sur 10 à 20% des terrains, des pieds d'ambroisie épars apparaissent. Une élimination complète pendant quelques années permettrait de l'éradiquer. La plante n'est dangereuse que lors de sa floraison (fin septembre en 2018). Elle est comestible pour les animaux, mais seuls les moutons la broutent spontanément.